Cigales de mer à la tomate séchée

Bonjour,

Ce soir, je cuisine des cigales de mer à la tomate séchée faite maison, un régal !
Les cigales de mer sont appelées popinées, en Nouvelle-Calédonie.
Je sais déjà que vous allez adorer en fin de compte, même si cela peut paraître de prime abords surprenant et c’est pour cela que je vous partage ma recette, aujourd’hui.

Cette recette s’accompagne très bien avec des spaghetti à l’encre de seiche, comme on les fait en Italie.

Noir de seiche ? Oui, je sais cela peut paraître étrange, les français ne mangent pas ce genre de chose, mais moi, j’adooooore !
Je dirai même que ce sont mes pâtes préférées. Hormis le fait que le plat devient noir, cela est délicieux et j’aime ce petit côté marin que cela apporte au plat.

Mais d’où vient cette couleur ? En fait, on récupère le liquide sécrété par certains céphalopodes tels que les seiches et les calmars, lorsqu’ils souhaitent aveugler leurs prédateurs.

Comme on le fait en Italie, je vais utiliser dans cette recette avec des tomates séchées maison, en réalité je ne les ai pas réellement séchées mais plutôt déshydratées au four. Quoi qu’il en soit, séchées au soleil ou déshydratées lentement au four et à bien considérer les choses, les tomates doivent avoir mûries sur pied, pour un parfum et un goût idéal.

 

Les ingrédients pour les cigales de mer à la tomate séchée

  • 1 cigale par personne
  • 10 tomates séchées
  • 500g coulis de tomates maison
  • 225 ml de bouillon de légumes maison
  • 1 gousse d’ail
  • 1 oignon
  • 1 bouquet garni
  • poivre du moulin
Cigales de mer ou popinées à la tomate séchée

La préparation :

1- Dans un grand wok, ou une sauteuse, au choix, déposer les cigales.

2- Les recouvrir avec le coulis maison, ainsi que d’un bouillon maison préchauffé, voire très chaud, l’ail pressé, l’oignon et les tomates séchées émincés, le bouquet garni, pour ma part, je n’ai mis que du thym et du laurier, mais vous pouvez toute à fait mettre un bon gros bouquet garni et un tour de moulin pour le poivre.
Je ne mets pas de sel car mon bouillon de légumes est assez salé néanmoins vous pouvez en ajuster selon votre goût.
3- Faire cuire à feu moyen, pendant 15 à 20 minutes, selon la grosseur de vos popinées.
4- Pendant ce temps, faire cuire les spaghetti à l’encre de seiche.
Hum ! Là, nous sommes totalement en Méditerranée piémontaise italienne !
5- En conclusion, régalez-vous, car… c’est prêt ! 

Mes petits conseils :

En ce qui concerne mes petits conseils, je peux dire qu’il faut impérativement servir ce plat chaud, car les crustacées sont des aliments sensibles, ils sont donc à consommer rapidement après la cuisson.
Et pourquoi ne pas accompagner tout cela avec un apéritif comme ma recette de Toasts d’aubergine à la truffe
.

Suivez-moi:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *